Vivre à Condat

Un patrimoine

vue extérieure confluences
vue extérieure confluences 2
accueil confluences
salle confluences
salle confluences 2
salle vienne-briance

De son origine gallo-romaine, Condat sur Vienne a exhumé plusieurs vestiges. Le plus marquant est un pavement de mosaïque mis au jour en 1740 dans un jardin d'une métairie située dans le bourg. Celle-ci, provenant sans doute d'une riche villa, reste à ce jour parmi l'une des plus importantes découvertes en Limousin.

De son passé plus récent, la ville conserve « le château » où le célèbre Guillaume DUPUYTREN passa son enfance au lieu-dit « Chez le Rat ».

Tout près de la Zone d'Activité Jean MONNET, se dresse fièrement la demeure de Mazerolas avec ses corps de ferme intacts depuis le XVIIième siècle. Celle-ci fut léguée avec d'autres biens en 1873 à la ville de Limoges par Alfred FOURNIER, qui fut le maire de Condat sur Vienne de 1848 à 1851. Le produit de cet héritage permit à la ville de Limoges d'édifier un nouvel hôtel de ville.

Dans le centre bourg, se dresse l'église avec son clocher mur et sa très belle fresque restaurée en 1984. Elle borde la place de la Libération qui sera réaménagée au cours du mandat dans le cadre de la mise en valeur du centre bourg.

Condat sur Vienne a vu naître et a accueilli des hommes célèbres.

Paulin TALABOT

Né le 19 août 1799 à Limoges, élève du lycée Gay Lussac, polytechnicien, ingénieur de talent, officier de la Légion d'Honneur.

Il fut le créateur de la Compagnie du Chemin de Fer de PARIS à LYON et à la Méditerranée - P.L.M. (1857), le fondateur de la Compagnie des Docks et Entrepôts de MARSEILLE (1863), co-fondateur de l'Etablissement bancaire "La Société Générale" (1864), le fondateur de la Compagnie Minière d'Algérie MOKTA-EL-HADID (1865), créateur de la Société des Transports Maritimes à Vapeur, le créateur des Chemins de Fer d'Algérie (1870), député du Gard de 1863 à 1871. Il prit une part active dans l'établissement de la ligne de Chemin de Fer des Apennins en Italie (1874) et des Chemins de Fer du Sud Autrichien.

Bienfaiteur de la commune, il repose dans la chapelle qui jouxte l'église.

Pierre PAROT

Né en 1894 à Condat sur Vienne au lieu dit "Poulouzat".

Dessinateur et pédagogue.

Élève de Charles Bichet (peintre et professeur de dessin), il participe de 1912 jusqu'en 1937 à travers ses dessins, à d'importantes et nombreuses créations de vitraux.

- l'église du Sacré Coeur à Limoges,
- la nouvelle église d'Oradour sur Glane,
- la rosace de la Cathédrale de Toulouse,
- des vitraux de la Basilique de Saint Bertrand de Comingues,
- des vitraux de la Cathédrale de Poitiers.

Des demeures, des châteaux, des édifices publics s'ornent aussi de vitraux profanes (Gare des Bénédictins,...) inspirés de ses dessins.

Il termine sa carrière comme professeur de dessin d'art à l'ENP (Ecole nationale professionnelle), futur lycée Turgot à Limoges.